Feeds:
Posts
Comments

Archive for May, 2011

Yesterday In Lebanon I participated to a great protest calling for the adoption of the law protecting women against family violence. Branding banners calling Lebanese Mps to wake up, and to adopt the Law, and calling for a  “just” law, and branding colorful banners against gender violence, and white umbrellas, activists from all ages, walked under the sunday sun in Lebanon. From The Sanayeh Garden facing the ministry of Interior to the Riad El Solh Square near the Lebanese parliament, protesters took to the streets calling for gender equality, and for the adoption by the Members of Parliaments during an open panel of the Lebanese parliament, of the draft law studied and approved by the parliamentarian committees 2 weeks ago.

It is important to note, that in the penal code a father, a brother, a husband aren’t penalised by the actual law when they commit family violence. Article 562 also shed lights on the crime of honor still legitimized in the Lebanese laws. Those dispositions need ASAP to be amended. In the protest one of the banner recalled all the women who died because of family and domestic violence. The actual law  doesn’t protect women and kids! the actual law gives precedence to the religious court we have in Lebanon, which rules our domestic matters … that is why we need a Unified civil Personal Status law in Lebanon!

During yesterday event, it was great to see many women’s association, along with women activists marching  together to demand clearly the adoption of  a law that protects women against domestic violence. Finally they understood that Collaboration and building alliances make Victory happen!!

Kafa’s organisation who headed the organisation of the protest, also invited the political parties.

And I witnessed that a lot of Political parties brought their banners and joined the protest . I took the picture of the Banner of  : the Kataeb party, the Tayyar Party( free patriotic movement) , the Future Party, the Lebanese Forces Party, and the Syrian social national party.

I also witnessed that a lot of “men” “guys” were also walking in the protest, even though without branding banners , it appeared that they were the body guards of one of the MPs who was there and marching…. 🙂

I also witnessed a “boooo” from some “leftist” protesters who yelled “no to fascism”  when one of the Mp’s (Strida Geagea) addressed one of the TV stations that were covering the event, and this happened at the end of the event.

I will uplaod all the videos, and the pictures, of the march tomorrow!! http://youtu.be/ygKBKQOQaz0

While waiting, for the picture and the Parliament to open a session and adopt all the pending draft laws,

I  would like to  salute the women’s organisations in political parties that I have seen for the first time reunited in a protest!

I won’t forget to congratulate the women’s associations of the civil society who worked together yesterday for the law to be adopted!!

Good Work and finger crossed while waiting for the final Vote !

Rita Chemaly

Lebanese Women branding white umbrellas asking for the adoption of the law against gender violence. Rita Chemaly

Protesters for the adoption of the law against family violence. Rita Chemaly

Read Full Post »

A l’Institut des sciences Politiques de Beyrouth, lors de 2 jours denses en conferences, l’organisation arabe pour les femmes a lance un des premiers ouvrages en langue arabe sur le Genre et le renforcement des capacites des femmes;

a vous quelques photos du lancement, qui a eu lieu a l’amphiteatre Walid Ben Talal A sciences Po beyrouth:

 

 

 

MMe Berri

 

Sciences po et women arab organisation

Read Full Post »

Conférence
Les droits de la femme au Liban et dans le monde arabe
Les Droits de la femme au Liban: Etude de cas au parlement, Le travail arabe commun dans le domaine des droits de la femme, Les droits civils de la femme au Liban, Les discriminations contre la femme dans le Code pénal libanais
 
Jeudi 2 juin 2011 – 18h00
Un événement présenté par :

Centre d’études des droits du monde arabe

En collaboration avec :

Faculté de droit et des sciences politiques

Avec :

Le député Ghassan Moukheiber, Docteur Fadia Kiwan, Présidente Rima Charafeddine, Maître Setta Kerechekian, Professeur Jacques El Hakim
Conférence donnée en langue arabe

 

Lieu :
Amphithéâtre Gulbenkian
Campus des sciences sociales
Rue Huvelin
B.P. 17-5208 – Mar Mikhaël
Beyrouth 1104 2020

Read Full Post »

Chers et cheres, je vous prie de lire l’article de Janine jalkh qui a couvert pour l’Orient le jour la table ronde qui a eu lieu a l’Institut des Sciences Politiques sur les Intifadas arabes.

n’hesitez pas a lire et voir aussi,  les presentations que j’avais publie precedemment!

https://ritachemaly.wordpress.com/2011/04/28/la-presentation-sur-les-reseaux-sociaux-et-les-intifadas-arabes/

 

https://ritachemaly.wordpress.com/2011/04/26/les-reseaux-numeriques-au-service-des-intifadas-arabes-par-rita-chemaly/

 

texte de la presentation:

https://ritachemaly.files.wordpress.com/2011/04/table-ronde-isp-intifadas-arabes-et-ntic-par-rita-chemaly.pdf

Illustration de la presentation:

https://ritachemaly.files.wordpress.com/2011/04/arab-uprising-illustration-of-presentation-at-the-political-science-institute-by-rita-chemaly.pdf

 
Les intifadas dans le monde arabe : approches explicatives
Jeanine Jalkh

publié le dimanche 24 avril 2011
 

Conférence Comment expliquer ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe ? Quels sont les facteurs qui ont déclenché ces turbulences ? Telles étaient les questions soulevées lors d’une causerie organisée par l’Institut des sciences politiques (ISP) de l’USJ.

Sans prétendre apporter des réponses définitives au phénomène des révolutions en chaîne qui continuent d’agiter la scène arabe, les participants, deux professeurs d’université, Fahmiyeh Charafeddine et Raghid Solh, un syndicaliste, Ghassan Slaiby, et une experte en médias sociaux, Rita Chemali, se sont penchés sur la question en apportant des éclairages divers, de type social, politique et économique.

En essayant de répondre à la question de savoir comment ces révolutions ont débuté, Fahmiyeh Charafeddine, professeur de sociologie à l’UL, a mis en exergue ce qu’elle a appelé les « accumulations négatives » – le despotisme, les misères subsidiaires, l’exclusion etc. – et les accumulations positives – les nouvelles idées des droits de l’homme, la chute de l’URSS, le colloque de Pékin – au cours des soixante dernières années dans le monde arabe. C’est le brassage de ces accumulations contraires qui a conduit, à un moment donné, à l’explosion populaire, explique-t-elle.

Tout au long de son exposé, Mme Charafeddine insistera sur le caractère spontané de ces mouvements, « qui n’ont pas été médités intellectuellement », éludant la théorie du complot qui consiste à y voir une réaction téléguidée par l’Occident, plus particulièrement les États-Unis. Selon elle, l’apport des idées occidentales a été certes important, mais il faut reconnaître que le corpus idéologique des révolutions nationalistes et par la suite socialistes dans le monde arabe existait déjà. Il a largement contribué à donner naissance à un nouveau corpus qui a inspiré les nouveaux slogans des jeunes réformateurs, souligne-t-elle.

Politologue et conseiller à l’Institut Issam Farès, Raghid Solh s’est penché sur ce qu’il a appelé la dichotomie entre démocratie socio-économique et démocratie socio-politique. Une dichotomie qu’il juge fallacieuse, puisqu’en réalité elle servait l’intérêt des régimes despotiques dans la région. Après avoir expliqué l’échec du système néolibéral notamment en Tunisie et en Égypte (la privatisation n’aura profité qu’aux classes dirigeantes corrompues en affaiblissant le secteur public), système qui a élargi le fossé entre riches et pauvres, M. Solh a démontré comment les promesses de réformes politiques sont également restées de l’ordre du théorique. Et de conclure que les masses arabes ont fini par défier le statu quo en réclamant simultanément une justice sociale et un système de gouvernance démocratique.

Ghassan Slaiby, représentant au sein de l’Internationale des services publics, s’est penché pour sa part sur le rôle des syndicats dans les mouvements sociaux arabes récents. Il a relevé qu’à l’exception de l’Union générale des travailleurs tunisiens, de la Fédération générale des syndicats à Bahreïn et de différentes centrales syndicales marocaines, les centrales syndicales arabes ont appuyé les régimes politiques et n’ont pas participé aux mouvements sociaux. « Face aux centrales syndicales appuyant le pouvoir, des groupes ouvriers et des syndicats indépendants ou autonomes à l’égard des centrales et du régime politique ont participé aux mouvements. C’est ce qui apparaît manifestement dans trois pays jusqu’à présent : en Égypte, en Algérie et en Jordanie », a-t-il précisé.

Spécialiste des médias sociaux, Rita Chemali a présenté, de manière exhaustive, les différents médias numériques qui, a-t-elle dit, « ont constitué la pierre de voûte des mouvements sociaux ». L’intervenante a passé en revue les différents sites interactifs utilisés pour propager l’information, coordonner les mouvements des jeunes et inciter à l’action, « créant ainsi de nouveaux liens de solidarité et de sociabilité notamment pour contourner la censure ». La nouvelle génération de médias a également été fort utile par moments pour alerter sur les disparus lors des arrestations, voire pour les retrouver. Le rôle de ces médias a été certes primordial, mais il ne faut pas oublier que la révolution effective a bel et bien eu lieu dans la rue, a néanmoins souligné Mme Chemali.

 

publié par l’Orient le Jour

http://www.lorientlejour.com/catego…

Read Full Post »

Chers, et chères, Sciences Po Liban, organise deux jours de conférence en coopération avec l’organisation de la femme arabe, autour du “genre” et du “women empowerment”; le programme en langue arabe est attache.

les 2 jours de conférence auront lieu Jeudi et Vendredi le 26-27 mai 2011, a l’Institut des Sciences Politiques de l’université Saint Joseph, Rue Huvelin, 5eme étage….

En effet des professeurs du monde arabe, ( Caire, Liban, Syrie…) vont nous éclaircir et débattre du sujet.

si vous êtes intéressés je vous joint l’invitation de sciences po Liban en langue arabe. programme women empowerment

يسر معهد العلوم السياسية في جامعة القديس يوسف دعوتكم للمشاركة في الندوة التي تنظمها منظمة المرأة العربية بالتعاون مع المعهد من أجل اطلاق كتاب كانت قد عملت المنظمة العربية على اعداده بمشاركة عدد من الإختصاصيين من الدول العربية حول  ” النوع الإجتماعي وأبعاد تمكين المرأة في الوطن العربي” .

 

تعقد الندوة في 26 و27 أيار 2011 في معهد العلوم السياسية / جامعة القديس يوسف / حرم العلوم الإجتماعية – الطابق الخامس – شارع هوفلن/مونو – الاشرفية – بيروت .  تجدون ربطاً برنامج العمل.

 

إن حضوركم سيغني النقاش.

Read Full Post »

après les “ ouhibouka aw la ahad” et les séries de programmes “blagues” répétées et mimées par les chaînes ( ahdam chi et lol qui pour moi et je dis bien pour moi sont du beurk et yuk ) , j’avais depuis longtemps démissionné, et ne regarde la television  que très peu…. or, et sans vouloir faire beaucoup de pub, un programme télévisé sortant du genre des séries libanaises, syriennes, égyptiennes, turques, et “mexicaines”, m’a intriguée:

le programme the doctors sur MTV, il conscientise la société et les téléspectateurs sur les maladies, les habitudes de vie, et les recettes de grand-meres! j’adore!

par exemples: j’ai beaucoup aimé leur explication du head foot et mouth decease, et celui du préservatif pour femmes, et celui des espadrilles pour le sport…. a vous de voir ce programme les mardis soir!

ps: leur doc aux cheveux blancs et blouse verte est pour moi craquant! :-),

rita pour la pub gratuite! 🙂

Read Full Post »

Chers et chères,

Mardi 24 mai a 7.30pm a l’amphithéâtre des frères Rahbani a Antelias,

Une table ronde se tiendra au Sujet du mariage: le mariage civil et le mariage religieux.

Les deux points de vues seront discutes par le Juge John Azzi, et Le Pere Joseph Abdel Sater.

A savoir deja: Au Liban, les mariages ne sont que religieux.

les 18 communautes religieuses ont des “sacrements” et contrats spécifiques pour contracter des unions.

Le mariage civil est impossible, pour contracter un mariage civil, les libanais ou libanaises ou personne vivant au Liban doivent aller dans les pays comme Chypre ou Turquie ou France … et venir enregistrer leur mariage au Liban….

a vous quelques photos et pour ceux qui viennent la table ronde aura lieu en langue arabe!

Rita!

ps: pour lire quelques articles sur les divers lois du statut personnel a vous un de mes derniers articles distribués par CG

https://ritachemaly.wordpress.com/2011/04/11/liban-societe-civile-mobilis-l%E2%80%99egalite-des-sexes-rita-chemaly/

نهار الثلثاء في 24 ايار 2011 الساعة 7.30 مساء

في مسرح الاخوين الرحباني انطلياس: مناقشة حول الزواج المدني والديني

يتحدث خلالها القاضي جان قزي والاب الرئيس جوزيف عبدالساتر

https://ritachemaly.wordpress.com/2011/04/11/%D9%84%D8%A8%D9%86%D8%A7%D9%86-%D8%AD%D8%B4%D8%AF-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AC%D8%AA%D9%85%D8%B9-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AF%D9%86%D9%8A-%D9%85%D9%86-%D8%A3%D8%AC%D9%84-%D8%AD%D9%82%D9%88%D9%82-%D9%85%D8%AA/

Read Full Post »

Older Posts »

%d bloggers like this: